La bataille de la Plaine

Marseille 2018-2019

Photographies de Tomagnetik

En librairie le 15 mai 2020

Alors que la ville de Marseille, la métropole et la région essayent de « valoriser » le centre-ville à coup de dizaines de millions investis dans la rénovation urbaine, le quartier de la Plaine tente tant bien que mal de résister au processus de gentrification souhaité en haut lieu.

Fin 2018, les habitant.e.s du quartier s’opposent vigoureusement à la restructuration de la place de la Plaine. Ils mènent une véritable bataille quotidienne contre à la mairie, les bétonneurs et la police. Les photos de Tomagnetik viennent judicieusement éclairer cette lutte populaire qui n’a pas encore dit son dernier mot.

A paraître le 15 mai 2020 / 40 pages / 14 x 20 cm
Isbn : 9-791096-195107 / 6 €

Gilets jaunes à Paris

Novembre 2018 – Mars 2019

Photographies de Serge d’Ignazio

En librairie le 15 mai 2020

Le soulèvement des Gilets jaunes a ébranlé la France des riches durant de nombreux mois. À Paris, samedi après samedi, des milliers de manifestant.e.s ont déambulé au hasard des quartiers bourgeois pour exprimer leurs colères.

Entre défilés tranquilles et émeutes populaires, barricades enflammées et « Ahou ahou ahou ! » scandés à tue-tête, affrontements avec la police et réappropriation de l’espace public, les Gilets jaunes ont donné à voir une autre image des rues parisiennes : celle de la révolte.

Le photographe militant Serge d’Ignazio retrace dans ce livret les 18 premiers actes de ce mouvement.

A paraître le 15 mai 2020 / 56 pages / 14 x 20 cm
Isbn : 9-791096-195114 / 6 €

Colère jaune

Ronds-points en Isère – Novembre 2018 – Mai 2019

Photographies de Pabloc

En librairie le 15 mai 2020

Le photographe indépendant Pabloc a suivi pendant plusieurs mois la vie sur les ronds-points des Gilets jaunes de la région grenobloise.

Des premiers blocages massifs de zones commerciales à la construction de cabanes sur les ronds-points, de la découverte de la vie collective aux assemblées de lutte, les Gilets jaunes isérois ont façonné localement, comme des dizaines de milliers d’autres dans le pays, un renouveau de l’action politique. Ce reportage photo illustre à merveille cette dynamique.

A paraître le 15 mai 2020 / 40 pages / 14 x 20 cm
Isbn : 9-791096-195121 / 6 €

Te plains pas, c’est pas l’usine

L’exploitation en milieu associatif


Lily ZALZETT & Stella Fihn

En librairie le 13 mars 2020

Le secteur associatif emploie en France 1,8 million de personnes, et il a bonne presse. Quand on travaille dans une association, on est censé y trouver du sens, on est censé être en adéquation avec des valeurs et non avec une logique de profit. Faire corps avec son boulot : une chance inestimable ? À rebours de cette image, ce livre rend compte de modalités d’exploitation insidieuses, dissimulées derrière l’idéologie du civisme et de l’engagement associatif : rapports hiérarchiques brutaux, chantage à la responsabilité, injonction permanente à ne pas compter ses heures, utilisation sans mesure du bénévolat et des services civiques.

« Mais te plains pas, tu pourrais bosser à l’usine ! »

A paraître le 13 mars 2020 / 112 pages / 10 x 17 cm
Isbn : 9-791096-195084 / 7€

La révolte des Gilets jaunes

Luttes de classes en France

Collectif Aouh aouh aouh

En librairie le 15 mai 2020

Les Gilets jaunes semblent défier le pouvoir autant que l’analyse. Basé sur des expériences directes, ce petit livre interroge les pratiques qui s’y sont déployées – et parfois confrontées. Alors que chaque nouvelle séquence de la lutte a semblé effacer la précédente, on en retrace ici l’enchaînement : des blocages aux émeutes, des occupations de ronds-points aux assemblées populaires, des appels à l’unité avec les forces de l’ordre à la critique de la répression.

Surgie et demeurée en dehors des cadres des forces politiques classiques, que nous dit cette révolte du cours de la lutte des classes ? Quels sont les mouvements qui l’agitent ? Quels débordements de l’ordre social laisse-t-elle entrevoir ?

A paraître le 15 mai 2020 / 192 pages / 11,5 x 18,5 cm
Isbn : 9-791096-195091 / 9€

Homo

Question sociale et question sexuelle de 1864 à nos jours
Gilles Dauvé

L’époque contemporaine n’a pas seulement inventé le mot « homosexualité » : il a aussi créé l’homosexuel comme catégorie médicale, juridique, sociologique et militante. Une orientation longtemps réprimée ou passée sous silence a émergé publiquement en étant théorisée et politisée. Au début du XXIe 
siècle, les multiples possibilités qui composent le champ de la sexualité passent pour constitutives d’autant d’identités et deviennent un enjeu de société qui mobilise les gouvernements, les opinions et parfois les foules.

De Berlin à New York en passant par Londres, des usines sidérurgiques de l’Indiana aux amphis des Beaux-Arts occupés par le FHAR, des écrits de Patricia Highsmith à ceux de Mario Miéli, ce livre explore la façon dont la «question homosexuelle» s’est constituée en lien avec l’extension des rapports capitalistes.

Avec un horizon : la possibilité d’un monde futur où aucune identité particulière (« hétéro », « homo », « bi »…) ne serait définie par les pratiques sexuelles humaines.

Paru le 9 novembre 2018 / 296 pages / 11,5 x 18,5 cm
Isbn : 9-791096-195077 / 9€

>> Fiche presse/libraires
>> Couverture en haute définition
>> Ils parlent du livre : Le Monde Diplomatique

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Poursuivre la lecture de « Homo »

The Housing Monster

Travail et logement dans la société capitaliste
Prole.info

« Une maison, ce n’est pas seulement quatre murs et un toit. Depuis sa conception et sa production jusqu’à la façon dont elle vendue, habitée, revendue et finalement démolie, cette baraque ne cesse d’être traversée par des conflits. Depuis le travail sur le chantier jusqu’au quotidien du quartier, forces économiques impersonnelles et conflits très personnels se nourrissent mutuellement. Du béton, de la ferraille, du bois et des clous. De la frustration, de la colère, de la rancœur et du désespoir. Les tragédies individuelles reflètent une tragédie sociale infiniment plus large.« 

Paru le 22 mars 2018 / 164 pages / 17×23 cm
Isbn : 9-791096-195060 / 10 euros

Après la publication de Guerre de classe en 2005 et À bas les restaurants en 2006, le collectif américain Prole.info se confronte à nouveau avec The Housing Monster, au monstre capitaliste.

Aborder une réalité complexe avec un langage clair et direct n’est pas chose facile. Pourtant, tout au long de ce pamphlet sous forme de roman graphique, les auteurs parviennent à coller à cette nécessité. Ils rendent compte de la place du logement dans le capitalisme et de son interaction avec le travail salarié.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

>> Fiche presse/libraires
>> Couverture en haute définition
>> Le livre dans d’autres langues : anglaisespagnolturc
>> Ils parlent du livre : Le journal CQFDSpasme

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Poursuivre la lecture de « The Housing Monster »