The Housing Monster en librairie le 22 mars 2018

The housing monster – Travail et logement dans la société capitaliste

the housing monster_couv-rouge-rectoProle.info

En librairie le 22 mars 2018
164 pages / 17×23 cm
I
sbn : 9-791096-195060
10 euros

« Une maison ce n’est pas seulement quatre murs et un toit. Du moment où elle est imaginée et construite, à celui où elle est vendue, habitée, revendue et finalement démolie, cet endroit ne cesse d’être traversé de conflits. »

À travers ce roman graphique, le collectif américain Prole.info propose une efficace et abordable analyse de la guerre de classe en société capitaliste.

« Le capitalisme entraîne l’existence de banlieues et de bidonvilles, de copropriétés et de ghettos. Cela veut dire expulsions et dépôts de garantie, appartements froids, moisis, infestés et loyers élevés. Cela veut dire travail répétitif, ennuyeux, dangereux ; chômage et sans domiciles. Cela veut dire isolement, fausse intimité et vraie communautés conservatrices ; préjugés, racisme et politiquement correct. C’est la spéculation, la réglementation, la croissance et la stagnation, la crise et la guerre. C’est des propriétaires et des usuriers, des policiers et des politiciens, des bureaucrates et des patrons. »

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

>> 1ère et 4ème de couverture en haute définition :

the housing monster_couv-rouge-recto
1ère de couverture
the housing monster_couv-rouge-verso
4ème de couverture

 

Calais, face à la frontière

Couv Calais NietTextes & entretiens

Collectif

En librairie le 14 septembre 2017
256 pages / 10×17 cm
I
sbn : 9-791096-195053
7 euros

En détruisant la jungle de Calais à l’automne 2016, et en dispersant tous ses occupants aux quatre coins de la France, l’État a prétendu faire œuvre « humanitaire » ; en réalité, ce déplacement de population s’inscrit dans une continuité de gestion de la « question migratoire » dans le Calaisis, entre acharnement policier et paternalisme des associations…
Depuis une vingtaine d’années, du hangar de Sangatte au Centre de Rétention de Coquelles, de la constitution de la grande jungle de Calais à son « démantèlement », des milliers de personnes en exil se sont trouvées piégées face à la frontière, dernier obstacle avant le Royaume-Uni.
La parole est ici donnée aux personnes immédiatement concernées, personnes en exil ou militants solidaires, afin que d’autres voix se fassent entendre, pour éclairer l’action présente et future.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

>> Fiche presse/libraires
>> Couverture en haute définition

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Poursuivre la lecture « Calais, face à la frontière »

« Nous ne ferons pas marche arrière ! »

vintimille couv-2 10x17

Luttes contre la frontière franco-italienne à Vintimille, 2015 – 2017

Lucia Le Maquis

En librairie le 14 septembre 2017
156 pages / 10×17 cm
Isbn : 9-791096-195046
7 euros

En juin 2015, la France ferme sa frontière avec l’Italie aux personnes arrivées là suite à la traversée de la Méditerranée. A Vintimille, un groupe de migrants menace de se jeter à l’eau depuis les récifs de Balzi Rossi si la frontière n’est pas ouverte et refuse de monter dans les cars de la police italienne venue pour les expulser. Cette résistance et ce blocage sont le point de départ d’une lutte contre la frontière qui ne s’est pas arrêtée depuis. Les paroles de différents acteurs de cette lutte se croisent dans ce petit livre en un récit composite entre mer et montagnes.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

>> Fiche presse/libraires
>> Couverture en haute définition

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Poursuivre la lecture « « Nous ne ferons pas marche arrière ! » »

Milot l’incorrigible

milot couv 1 115x185Parcours carcéral d’un jeune insoumis à la Belle Époque

Collectif l’Escapade

Paru le 8 décembre 2016
196 pages / 11,5×18,5 cm
Isbn : 9-791096-195039
8 euros (Gratuit pour les prisonnier.e.s)

Ces quelques pages retracent en partie la vie d’Émile Delagrange. Né en 1884 dans le XXe arrondissement de Paris, Émile décéda vingt-six ans plus tard au bagne de Cayenne. Durant sa courte vie, Émile, que beaucoup appelaient Milot, fut qualifié tour à tour de fiston, voleur, gavroche, prisonnier, évadé, aminche, apache, cambrioleur, déporté, forçat, assassiné…
Milot n’est ni un célèbre révolutionnaire ni un théoricien du soulèvement et encore moins un grand cambrioleur.
Milot n’est ni un héros ni un martyr, juste un petit gars des faubourgs parmi d’autres ; le fruit d’une époque et d’une zone, pétri des idées qui les traversaient, réfractaire à l’autorité, animé d’un désir de vivre et d’un refus de se soumettre.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

>> Fiche presse/libraires
>> Couverture en haute définition

>> Ils parlent du livre : Le Monde DiplomatiqueRadio Asso –  Convergences RévolutionnairesRhei

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Poursuivre la lecture « Milot l’incorrigible »