Serhildan : le soulèvement au Kurdistan

kurdistan-couv2 10x17Paroles de celles et ceux qui luttent pour l’autonomie

Collectif Ne var ne yok

Paru le 25 septembre 2016
144 pages / 10×17 cm
I
sbn : 9-791096-195015
7 euros

Loin des fantasmes révolutionnaires européens et loin du soutien au régime turc affiché par la presse occidentale, ce livre revient sur la “sale guerre” coloniale de l’État turc au Kurdistan, en donnant directement la parole à celles et ceux qui là-bas combattent inlassablement pour la liberté et l’autonomie. A la volonté d’autogestion, au refus de l’État-nation, au mouvement des femmes, et au rejet du capitalisme qui s’expriment au sein du mouvement kurde, le régime de l’islamo-conservateur Erdoğan oppose les arrestations, les tanks, les sièges sans fin des villes kurdes, les massacres…
Le collectif Ne var ne yok propose donc une série d’entretiens, réalisés à l’hiver 2016, avec des camarades kurdes du sud-est de la Turquie qui ne baissent pas la tête. Serhildan !

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

>> Fiche presse/libraires
>> Couverture en haute définition
>> Version pdf du livre
>> Ils parlent du livre : Le Combat syndicalisteBibliothèque FahrenheitQuestions de classe

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Les auteurs :

Le collectif Ne var ne yok, qui propose ce recueil d’entretiens, est né de la rencontre de deux personnes : l’une, femme kurde vivant en France, est imprégnée depuis son  enfance par l’histoire de la résistance kurde qui accompagne la diaspora, et l’autre est
engagé dans les luttes sociales depuis longtemps et s’intéresse particulièrement aux mouvements révolutionnaires qui ouvrent toujours d’autres possibles, d’autres  manières de vivre ensemble. Animés par l’envie d’aller voir de leurs propres yeux la « dynamique révolutionnaire » agitant actuellement le Kurdistan, ils ont effectué plusieurs voyages dans le sud-est anatolien depuis mars 2015. Ils alimentent régulièrement le blog du même nom au gré de ces pérégrinations.

Extraits de l’avant-propos des auteurs :

Serhildan ! — « rébellion ! » en kurde, et cri de ralliement du mouvement — est à  l’image de ce désir d’émancipation collective sur tous les aspects de la vie : de la liberté des femmes à la critique de la religion, de l’éducation « philosophique et critique » des enfants à la production économique en coopérative, de la liberté d’orientation sexuelle à la vie en harmonie avec la nature, du refus du capitalisme à celui de l’État-nation…
Aussi, ce n’est pas en tant qu’« expert.e.s », « journalistes » ou « universitaires » que nous proposons cet ouvrage, mais bien en tant que collectif engagé dans les mêmes questionnements que ceux du mouvement kurde.
L’objectif de ce recueil de textes est de partager le peu d’informations existantes en français en laissant la parole directement à celles et ceux qui vivent et luttent là-bas. Et ainsi faire résonner leur voix passées sous silence, ici en France et en Europe.
Les États occidentaux, en effet, continuent d’instrumentaliser les combattant.e.s kurdes qui se battent contre l’État Islamique au Rojava — le Kurdistan de Syrie. Dans le même temps, ils ont délibérément choisi de donner les Kurdes de Turquie en pâture à l’islamonationaliste Erdoğan, grand allié de l’OTAN. En juillet 2015, celui-ci a décidé, sous prétexte de la fameuse « guerre au terrorisme », de relancer la « sale guerre », cette guerre coloniale que le pouvoir turc fait aux Kurdes depuis des décennies : villes assiégées et détruites à coups d’obus, tortures et arrestations de masses, assassinats de centaines de civil.e.s…
Ce livre ne prétend ni être exhaustif ni apporter une analyse complète du mouvement kurde d’aujourd’hui et de sa sanglante répression par l’État turc. Bien évidemment, nous ne sommes pas nécessairement d’accord avec la totalité des propos tenus dans ces entretiens, souvent marqués par des restes de culte de la personnalité. Pour  autant, on l’espère, ces témoignages seront non seulement l’occasion de se faire une idée plus précise de la situation — du printemps 2015 au printemps 2016 — au Kurdistan de Turquie, de susciter curiosité et envie d’en savoir davantage, mais aussi d’apporter une solidarité concrète depuis l’Europe.

Le collectif Ne var ne yok

Pour aller plus loin :

Lectures

>> Merhaba Hevalno, bulletin mensuel d’information sur le Kurdistan.
>> La sale guerre de l’État turc contre le mouvement kurde, collectif Ne var ne yok, septembre 2015.
>> De retour du Kurdistan, collectif Ne var ne yok, septembre 2015.
>> Message de femmes à la frontière du Rojava : résistance et liberté, collectif Solidarité féministe avec Kobanê, mars 2015.
>> Où en est la révolution au Rojava ? #1, collectif Marseille-Rojava, janvier 2015.
>> Le confédéralisme démocratique, Abdullah Öcalan, 2011.
>> Luttes sociales en Irak – Aperçu historique et actuel, collectif, 2009.
>> Les insurrections au Kurdistan au cours de la première guerre du Golfe, 1991.

Films (documentaires)

>> Carnets d’un combattant kurde, documentaire de Stefano Savona, 2006.
>> Kurdistan, la guerre des filles, documentaire de Mylène Sauloy, 2016.
>> Bakûr, documentaire de çayan Demirel et Ertuğrul Mavioğlu, 2015.

Sites Internet (infos & analyses)

>> Kedistan.fr. Infos sur le Kurdistan et la Turquie.
>> Susam-sokak. « Turquie, les racines du présent ».
>> Solidaritefemmeskobane.org. Le site du collectif Solidarité féministe avec Kobanê.
>> Infos Rojava-Kurdistan.
>> Solidarité Irak. Infos sur les luttes sociales en Irak.
>> Kurdish Question. Infos et analyses sur la situation au Kurdistan. Site anglais.
>> The Rojava report. Infos sur la « révolution » au Rojava et au Kurdistan. Site anglais.
>> DIHA. Agence de presse sur les luttes au Bakûr. Site en kurde, turc et anglais. [Fermé par les autorités turques]
>> JINHA. Agence de presse de femmes sur le mouvement des femmes au Kurdistan. Site en kurde, turc et anglais. [Fermé par les autorités turques]
>> Firat News. Agence de presse sur les luttes et les combats au Kurdistan. Site en kurde, turc et anglais.

Print

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Serhildan : le soulèvement au Kurdistan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s