Milot l’incorrigible

milot_couv_2eme-edition
Parcours carcéral d’un jeune insoumis à la Belle Époque

Collectif l’Escapade

Ces quelques pages retracent en partie la vie d’Émile Delagrange. Né en 1884 dans le XXe arrondissement de Paris, Émile décéda vingt-six ans plus tard au bagne de Cayenne. Durant sa courte vie, Émile, que beaucoup appelaient Milot, fut qualifié tour à tour de fiston, voleur, gavroche, prisonnier, évadé, aminche, apache, cambrioleur, déporté, forçat, assassiné…

Milot n’est ni un célèbre révolutionnaire ni un théoricien du soulèvement et encore moins un grand cambrioleur.

Milot n’est ni un héros ni un martyr, juste un petit gars des faubourgs parmi d’autres ; le fruit d’une époque et d’une zone, pétri des idées qui les traversaient, réfractaire à l’autorité, animé d’un désir de vivre et d’un refus de se soumettre.

Paru le 8 décembre 2016 / 196 pages / 11,5×18,5 cm
Isbn : 9-791096-195039 / 8 euros (gratuit pour les prisonnier.e.s)

>> Fiche presse/libraires
>> Couverture en haute définition

>> Ils parlent du livre : Le Monde DiplomatiqueRadio Asso –  Convergences RévolutionnairesRhei – Passe-Muraille, journal du Génépi

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

L’auteur :

« L’escapade » est le nom que les gendarmes ont donné à une révolte collective qui s’est déroulée dans la colonie de Bologne le 22 avril 1900. À l’image de cette révolte, l’élaboration de ce livre a été soutenue et réalisée par plusieurs personnes. Si Jehan s’est occupé des recherches et de l’écriture, Toro s’est chargée des illustrations et des cartes, et tout un groupe d’amis a apporté relectures,  corrections, avis, critiques, discussions et échanges.
Contact : escapade@riseup.net

En savoir plus :

Milot l’incorrigible est une biographie d’Émile Delagrange. Au fil des archives, on suit le parcours carcéral de ce gamin des faubourgs de Charonne. Cela nous permet de dresser un tableau du système carcéral de l’époque : petite roquette, colonie correctionnelle, maison centrale, et bagnes de Guyane. Mais également de suivre le parcours de cet apache, entre arrestations, révoltes, évasions, insoumissions… Le parcours de cet incorrigible parmi d’autres, nous renvoie sur les questions du traitement judiciaire de la jeunesse, de la prison, de la justice de classe et nous montre comment des anonymes ont porté avec courage et bravoure leur volonté de vivre libre.


Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s