Homo

Question sociale et question sexuelle de 1864 à nos jours
Gilles Dauvé

L’époque contemporaine n’a pas seulement inventé le mot « homosexualité » : il a aussi créé l’homosexuel comme catégorie médicale, juridique, sociologique et militante. Une orientation longtemps réprimée ou passée sous silence a émergé publiquement en étant théorisée et politisée. Au début du XXIe 
siècle, les multiples possibilités qui composent le champ de la sexualité passent pour constitutives d’autant d’identités et deviennent un enjeu de société qui mobilise les gouvernements, les opinions et parfois les foules.

De Berlin à New York en passant par Londres, des usines sidérurgiques de l’Indiana aux amphis des Beaux-Arts occupés par le FHAR, des écrits de Patricia Highsmith à ceux de Mario Miéli, ce livre explore la façon dont la «question homosexuelle» s’est constituée en lien avec l’extension des rapports capitalistes.

Avec un horizon : la possibilité d’un monde futur où aucune identité particulière (« hétéro », « homo », « bi »…) ne serait définie par les pratiques sexuelles humaines.

Paru le 9 novembre 2018 / 296 pages / 11,5 x 18,5 cm
Isbn : 9-791096-195077 / 9€

>> Fiche presse/libraires
>> Couverture en haute définition
>> Ils parlent du livre : Le Monde Diplomatique

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Poursuivre la lecture « Homo »